L’appropriation de la parole transformante
De la praxis chrétienne à 2R 22,3 – 23,3 et Verbum Domini
10,00 €
6,00 €
Area 15 – Scienze teologico-religiose
     
SINTESI
Face à l’engouement des chrétiens à la lecture de l’Ecriture, il y a lieu de réfléchir à frais nouveau, d’organiser et de réorganiser dans nos Eglises une bonne pastorale biblique pour permettre aux chrétiens d’acquérir de connaissances bibliques précises et exactes, de comprendre la Parole de Dieu et de la vivre. Cela diminuerait le départ des croyants vers d’autres assemblées en vue de chercher un aliment spirituel: la Bonne nouvelle. Car, ce n’est un secret pour personne, bien des chrétiens catholiques ne semblent pas comblés dans leur triple désir de « CCV » : connaître, comprendre et vivre (la Parole). Et pourtant au sein de l’Eglise, il existe des spécialistes des Ecritures saintes : les exégètes. Dans l’exhortation apostolique post–synodale Verbum Domini, le pape Benoît XVI reconnaît que pour bien s’approprier la Parole de Dieu, il faut d’abord la connaître et la comprendre en bénéficiant du concours des spécialistes. Mais au–delà de la connaissance et compréhension, c’est l’Esprit Saint qui assiste chaque membre de la communauté pour qu’il vive la Parole lue. Cependant, cela ne serait rendu possible que si et seulement si le lecteur s’engage de façon complète et est disposé à la désappropriation de soi.
pagine: 140
formato: 17 x 24
ISBN: 978-88-548-8944-6
data pubblicazione: Dicembre 2015
editore: Aracne
collana: Diritto di stampa | 90
SINTESI
Informativa      Aracneeditrice.it si avvale di cookie, anche di terze parti, per offrirti il migliore servizio possibile. Cliccando 'Accetto' o continuando la navigazione ne acconsenti l'utilizzo. Per saperne di più
Accetto